Nous avons testé Ouibus ...



Test Ouibus ©Chacha Aventurière
Depuis ma tendre enfance, j'ai le mal des transports. Aussi loin que je me souvienne, j'ai toujours été malade en voiture, en bus, en train, en avion, et surtout en bateau. Finalement dormir, ou écouter de la musique sur mon lecteur MP3 sont les seules choses qui m'apaisent le plus, et rendent le voyage supportable.

Je ne sais pas si cela est dû au fait que je suis super excitée à l'idée de partir, car c'est toujours à l'aller que je suis malade. Le bus, c'est une vraie torture, surtout lorsqu'il est à double étage. J'ai l'impression d'être dans un bateau en perdition au milieu d'une tempête.


Quand Christophe et Valérie du blog Les vadrouilleurs ont partagé un concours Ouibus sur leur blog, j'ai liké et partagé comme il se doit. Je ne vous dis pas ma surprise lorsque j'ai vu mon pseudo dans la liste des gagnants. Nous étions les heureux gagnants de 2 billets Ouibus d'une valeur de 160€. Youkiii !!! (la j'ai complétement zappé la partie,  "je suis malade en bus", mais complétement zappé tellement j'étais happy)

Depuis Lille, avec Ouibus nous avons un choix vers 37 destinations en France, et en Europe. Cela faisait un petit temps que nous n'y étions pas allés à Londres...5h40 de route, shuttle compris..c'était jouable sur le temps d'un long week end. Nous avons donc profité du pont du 21 juillet de la fête nationale belge qui s'offrait à nous pour traverser la manche (pourquoi le 21  juillet ? 1° Les hôtels à Londres étaient moins cher que pour le week end du 14 juillet. 2° Je suis salariée frontalier, j'ai donc droit à mon 21 juillet comme tous travailleurs belges.  )

Le site web de Ouibus est assez simple pour réserver, fluide, je m'en suis sortie comme une pro. Si ce n'est le petit bug après validation de notre paiement de 2€01 (solde à payer) pour nos 3 billets. Nous avons contacté le service client par téléphone. La personne ne pouvait rien faire pour nous car elle ne comprenait pas notre problème, pourtant simple, mais passons. Seconde tentative, nouvel interlocuteur qui prend le temps d'essayer de comprendre, et propose de me rappeler en fin de journée. La patience n'étant pas une de mes vertus, allez zou un petit tweet à Ouibus. Dans la foulée, je reçois un message privé d'Alex de chez Ouibus, suivi d'un appel. 19H tout est réglé, nous partons bien pour Londres le 21 juillet à 11H50.

Youkiiiiii !!!! Danse de la joie au jardin, 3 A/R Lille Londres pour 2€01, on ne trouvera JAMAIS mieux.

Etant du genre à tout contrôler, le week end précédent, nous sommes allés en repérage à la gare Lille Europe pour situer le point de départ. Pour cela, je me suis basée sur le parking où stationnent tous les bus bleus et roses, cela m'évite ainsi de stresser, et d'arriver avec un mal de crâne, et d'être malade pendant le trajet. Voyageons serein. Check OK !

21 juillet 2016 11H15 : (il faut être présent 30 mm avant le départ, et 10 mm avant de départ plus personne ne monte à bord) nous sommes dans les temps au point de départ, mais pas de bus Ouibus au lieu dit. Nous sommes accueillis par un bataillon de douaniers qui contrôle un bus avec un gentil toutou sniffer.

- Ouibus, c'est là-bas madame (j'ai horreur qu'on m'appelle madAAAmEEE !!)
- Merci monsieur vous êtes bien aimable. (oui je suis courtoise, et alors ?)

Nous voilà sous le soleil lillois à courir pour shopper ce bus qui se trouve de l'autre côté de la gare Lille Europe. Question signalétique, j'ai déjà vu mieux. Nous ne sommes pas les seuls dans cette situation, preuve qu'il y a bien un problème de signalétique. On arrive en nage, mes tempes commencent à buriner

 ... du calme Chacha, du calme...

Tout le monde s'interroge sur l’affichage : LONDRES - LILLE - PARIS qui défile sur le côté du bus. On passe par Paris ?? Un monsieur, style chef de gare posté à l'entrée du bus se bat avec un iPhone, et nous fait comprendre que ce n'est pas le moment de le déranger. On repassera pour le sourire. Tout le monde s'interroge : que faut-il faire ? Peut-on charger les bagages ? Peut-on monter dans le bus ? Finalement, mister no smile, nous demande de lui présenter notre pièce d'identité, puis  de charger notre bagage dans la soute. La dernière action se fera avec la souplesse d'un chat, en évitant de marcher dans la vidange des toilettes qui s'écoule sous les roues du bus situé à proximité de la soute.

Voilà, on s'installe au second étage après avoir gentiment viré des personnes qui ne savaient pas que sur les billets figuraient des numéros de place. Au passage, on s'amuse des passsagers qui se cogne la tête sur le plafond bas. (c'est moche, mais c'est rigolo...on s'amuse comme on peut...surtout que moi aussi je m'y suis cognée à 2 reprise ...)  Un rapide passage dans le bus d'un monsieur en chemise bleu qui fait un comptage rapide en mode Rain Man,  est un signe annonciateur de départ éminant.

11H50 tapante, le bus démarre. Rachid, notre capitaine se présente au micro, il nous demande de boucler nos ceintures (c'est obligatoire, mais chacun est libre de choisir cette option car aucun contrôle n'est fait).  Nous prenons la direction de Londres.

Test Ouibus ©Chacha Aventurière
Rapide inspection des lieux, le bus est propre (même les vitres).  Une prise pour 2 (prise que mon voisin squatte  déjà, il doit probablement venir de Paris). On a de la place pour les jambes, par contre l'espace pour le sac au-dessus de la tête est petit (mon gros sac avec ce satané appareil photo qui prend tout la place ne passe pas, c'est là où je me demande si j'ai bien fait d'acheter un reflex). 

11H55 Lolipopo et Heito sont connectés à la wifi, tout va bien.

Le reste du voyage se fera dans de bonnes conditions, même le passage en douane à Calais. Descente, contrôle d'identité, contrôle des bagages par les douanes françaises, bus, descente, et contrôle d'identité par les customs border anglais.

Pipi pour tout le monde (obligé), les quelques passagers qui entre Lille et Calais ont osé l'expérience dans le bus, en ont pris plein les narines, et les autres voyageurs aussi du coup. Rachid compte ses ouailles, s'excuse pour l'odeur des toilettes en expliquant qu'ils sont nettoyés tous les soirs.

Nous arriverons avec 40 mm d'avance à Londres, Rachid joue les guides en passant à proximité de Big Ben, puis du St Albert, le pub le plus ancien de Londres où Sherlock Holmes, et maintenant James Bond aiment se désaltérer.

Color of London by  ©Chacha Aventurière * Big Ben Londres

A la descente, Rachid veille à ce que chacun récupère ses bagages, et renseigne gentiment pour le retour.

Voici nos notes pour l'aller :

HEITO 7/10 un manque d'indication pour le lieu du départ. Manque de contrôle des accès à la soute à bagages..."quelqu'un aurait pu se barrer avec n'importe quelle valise". (pas faux)

LOLIPOPO 8/10, le wifi a fonctionné (presque) tout le temps du trajet, et l'odeur des toilettes ont joué un rôle important dans la note.

MOI : 8/10, avec les mêmes remarques que Heito et Lolipopo, quant à moi j'aimais bien l'humour de Rachid, notre capitaine.

23 juillet 2016 13h15, nous arrivons à Victoria Coach Station, un bref regard au tableau des départs, notre bus se trouve gate 7. Gate 7, il fait une chaleur de bête, pas de clim, un monde fou. La seule indication au tableau "Ouibus Paris", oui mais moi je vais à Lille. Après questionnement, c'est bien le bon bus. Certains parisiens sont déçus du détour, et savent dès lors qu'ils passeront 3h de plus sur la route.

Un rapide check de nos pièces d'identité comme au départ, nos bagages sont cette fois numérotés (pour quelles raisons? Mystère), mais nous devrons toujours les changer nous même dans la soute. Le bus est en plein soleil, sous une verrière, très rapidement la chaleur y devient insupportable. Le départ traîne en longueur.

14H10, le bus démarre, la clim aussi, nous avons 10 mm de retard par rapport à l'horaire prévue. Je n'arrive pas à me connecter à la wifi, mon voisin non plus. Je n'entends pas Lolipopo râler, c'est que c'est bon elle. Je ne pose aucune question pour éviter tout incident diplomatique avec mon ado 2.0.

Nous arrivons à Folkestone, ça bouchonne, notre capitaine prend enfin la parole pour nous informer que nous aurons 1H40 de retard en raison des contrôles imposés par les autorités françaises.  Ce qui devait arriver, arriva, tel un tsunami, j'ai eu droit à un pétage de plomb en bonne éduforme de Lolipopo qui était attendu à 21h pour une soirée avec des copines. Là pas de doute, elle sera en retard.  Un pétage d'ado, je gère. Mais un pétage d'ado 2.0 sans connexion wifi depuis plus de 2h, qui plus est ne peut pas prévenir ses copines, c'est titanesque.(C'est là que j'apprends qu'elle n'a pas accés au wifi depuis le départ) 

De super Mum, je suis passée à la pire des traitresses au monde au yeux de Lolipopo. Son récil waterproof lui aussi n'a pas pu résister à son torrent de larmes. Le cap'taine zig zag d’une voie à une autre, avance, stop, avance, bref, les joies des bouchons. Nous finissons par arriver au terminal, le capitaine nous demande de descendre avec nos pièces d'identité pour un contrôle, et nous demande de revenir le plus vite possible au bus. Tout le monde s'exécute, on oubli la pause pipi dans de vrais toilettes, certaines le feront dans les toilettes du bus dans le noir, à la lumière des portables. A y est les éffluves recommencent...

Bien sûr 2 jeunes ont pris le temps de s'acheter de la nourriture, çà manquait l'odeur de bouffe dans le bus. (Honnêtement à ce moment,j'en ai franchement marre de ce voyage en bus)

Test Ouibus ©Chacha Aventurière
Ensuite, tout va très vite, on monte dans le shuttle, tiens la wifi fonctionne ... Alléluia.

Il nous faudra encore patienter une fois dans le wagon...tiens plus de wifi, (oohhhh !!!), plus de clim (oohhhh !!! avec l'odeur de bouffe, de pieds, et des toilettes chimiques, le tout forme un ensemble odorant surpenant et unique). Il est urgent de sortir de ce bus.

Nous ne serons jamais pourquoi nous avons dû attendre si longtemps avant qu'il daigne bouger. On avance, on respire tout va bien.

Sunset Ch'i  ©Chacha Aventurière
A y est !!! Voilà le soleil, un Sunset nous accueille sur la côte d'opale. (Ne dit-on pas que les gens de ch'nord sont accueillants, quelqu'un a prévu ce petit détail qui me fait chaud au coeur.

Lolipopo est souriante, elle est avec poussin au téléphone, il la console, il l'attendra pour aller à la soirée. (C'est mignon, même papounet sourit à leurs mots doux)

Le reste de la route se fait sans wifi, mais Lolipopo est sur le réseau français, elle va encore exploser son forfait de sms illimité. (Elle passe la barre des 5000 sms/mois, je me demande ce qu'elle peut bien dire dans tous ses messages ... oui je repecte sa vie privée ... ok j'avoue ...j'ai pas le code d'accés à son tel) 

Lille ... nous sommes libérés. Je souhaite bonne route à mon voisin,  qui me dit que c'était la 1ére, et dernière fois qu'il prend Ouibus. Une autre dame me dit que cela reste quand même moins cher que l'Eurostar. Tout le monde se salue, nous récupérons nos bagages. On file à la maison, une douche pour Lolipopo, je la dépose à la soirée, poussin est là à l'attendre sur le pas de la porte. (ohhh comme c'est mignon, je fonds)

Voici nos notes pour le retour :

HEITO & moi sommes d'accord 5/10 : retour chaotique (même si ouibus n'est pas responsable des délais à Folkestone, çà nous a bien gonflé), on n'a pas compris le système de vignette sur les bagages, le manque de communication de la part du capitaine, gros problème d'internet, et problème de clim au départ qui nous a fait baigné dans notre jus pendant 30 mns.

LOLIPOPO : 0/10,vous aurez compris pourquoi ... le wifi.

Test Ouibus ©Chacha Aventurière
Honnêtement, si nous n'avions pas gagné ces billets, nous n'aurions jamais voyagé en Ouibus. Pourquoi ? Parce que nous avions déjà fait LILLE LONDRES en bus, il y a bien longtemps, et même un A/R sur la même journée toujours en bus, et nous savions que cela allait être (très) long..

Heito était d'accord qu'on y aille une nouvelle fois en bus, mais à la SEULE ET UNIQUE CONDITION de passer au moins 2 nuits sur place.

De plus, les horaires proposés par Ouibus ne sont pas compatibles avec l'option A/R dans la journée, ou alors tu pars très très tôt, et tu rentres très très tard. (on n'a plus 20 ans, et j'aime mon confort).

L'Eurostar reste le moyen le plus rapide, cependant ses tarifs sont exagérés. A 3, cela représente un budget d'environ 264€, et là aussi avec des tarifs promotionnels à des heures qui t'obligent à dormir au moins une nuit.

Style partir le vendredi à 20H, et revenir le samedi à 9H. (si si,j'ai déjà trituré le truc dans tous les sens, en 5 ans, je n'ai jamais réussi à trouver la combinaison parfaite ... the bon plan)

L'écart de tarif bus/Eurostar est d'une centaine d'euros pour nous 3, soit une trentaine d'euros par personne. La question est : Est ce que finalement je suis prête à payer 30€ pour arriver à Londres en moins de 3h ? Pour Heito, la réponse est oui.

Maintenant, lorsque je prépare des citytrips, le budget transport prend une grande importance. L'année dernière, nous sommes partis à Milan avec Ryanair pour 140€ (3 billets A/R + sièges réservés + passage prioritaire + navette aéroport/centre ville). Pour un temps de transport presque identique, voyez vous j'hésite pas trop long temps entre 140€ et 264€.

Alors oui Ouibus, reste une bonne formule économique pour voyager si vous avez du temps devant vous, (et pas trop d'exigence sur la connexion internet.) Oubliez le "je vais rencontrer des gens, bla bla bla ...". Lors de notre voyage, je n'ai pas vu de personnes sympathiser. Elles avaient soit un casque sur les oreilles, soit les yeux visés sur un écran.

Si cela vous intéresse, Je n'ai pas été malade, au pire nauséeuse, j'en ai  profité pour dormir (un peu)  avec un chèche parfumé sous mon nez. (Ah ben oui, à chacun ses astuces)

Sinon, nous avons passé 2 supers journées à Londres, je vous raconte çà très vite dans un prochain article.

D’ici là n’hésitez pas à partager, à commenter, ou à me poser des questions par mail, you're welcome !


Bizzz
Chacha

Color of London by  ©Chacha Aventurière 





Commentaires

  1. Nous nos bagages avaient eu une étiquette à l'aller et au retour en fait, mais pour la récupération, c'est comme à l'aéroport au final... Dans le train c'est encore pire (mon père s'est fait voler son sac avec son appareil, ses objectifs photo...)
    Haha :)
    En tout cas, vous n'avez pas eu de chance, lol, je crois que vous êtes plus poissards que nous :D
    Hâte de lire ton récit du week-end!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Poissards, poissard ...dés que je peux aller voir ailleurs, j'estime avoir de la chance. ;)
      Voilà ceux sont les aléas, les anecdotes qui rendent nos aventures finalement si croustillantes, et mémorables.
      bizzz

      Supprimer
  2. Bon beh ça me donne pas trop envie de voyager avec OUibus :)
    me tarde de lire ton article sur Londres, j'adore cette ville <3

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Jour 1 4km 5
      Jour 2 11km
      Jour 3 4km 5
      & Tout ça à pieds ...
      Mmmm'oui, j'ai pleins de trucs à vous raconter

      Supprimer
  3. ah oui c est à méditer
    chez ryanair c quoi passage prioritaire
    à l aller qui t as dit que c t un parisien ton voisin d'abord??
    j imagine l'odeur des toilettes!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est comme les coups files pour visiter les musées, tu paies pour ne pas faire la queue, et embarquer les premiers dans l'avion.
      Il était charmant ce petit jeune, polie et tout et tout ... on a parlé un peu de tout et de rien... il lisait un bouquin sur Freud...je me suis pas lancée dans une conversation qui n'aurait dépassé ;) !

      Supprimer
  4. Bon la comme ça moi ça ne me tente pas vraiment. Même si je rêve d'aller à Londres depuis un bon moment (mais Londres c'est chers) le voyage se fera en eurostar pour nous.
    Mais c'était bien d'avoir tenté l'expérience c'était l'occasion et c'est surtout top de nous en avoir fait un retour aussi vite.
    Vivement les prochaines aventures !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bon je vais jouer ma reloue mais depuis Paris, Eurostar c'est THE bon plan ! Ce qui me rend verte chez Eurostar c'est leur tarif de Paris où de LIlle c'est pareil. Pourtant depuis Paris y a 300 bornes en plus.Depuis Lille, on devrait payer moins mais non ??!! Je dis toujours les Lillois paient pour offrir aux parisiens un bon tarif. C'est vrai que ce n'est pas donnée, les hôtels sont chers mais tu peux trouver des bons plans en t'ecartant du centre. Mais c'est pareil, tu devras prendre les transports en commun ou le taxi. Arffff si seulement on étais riche !

      Supprimer
  5. J'ai également eu la possibilité de tester Ouibus pour aller à Londres, mais depuis Paris dans mon cas. On a fait le trajet de nuit et on est passé par le ferry, ce qui nous a bien crevé car du coup il faut se réveiller 2 fois : pour le contrôle d'identité puis lorsque le bus monte dans le ferry. Perso je pense pas que je reprendrais ouibus pour ce type de séjour car on était bien claqué. A mon sens ça vaut le coup si tu n'est pas pressée, et que tu as ensuite pas mal de journées du place. Car j'ai du prendre mon lundi pour me remettre de mon week end lol ! J'ai fait un article sur mon blog sur le trajet (moins détaillé que toi) et nous aussi on a eu des problème de wifi au retour, et beaucoup de retard sur les 2 trajets du au ferry eet aux embouteillages sur Paris.

    RépondreSupprimer
  6. Je n'ai jamais tester Ouibus mais je t'avoue que c'est un système qui m'attire bien pour partir en week end pas trop loin ! Après à lire ton article il y a quand même pas de défauts (aussi bien à l'aller qu'au retour) donc je réfléchis un peu plus maintenant !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Nous avons voulu tenter une nouvelle expérience, et cette fois ceux sont les tarifs alléchants qui nous ont posé problème. Partir tard le soir, revenir le lendemain très tot, sinon les tarifs ne sont pas du tout interressants.

      Supprimer
    2. Lyon -Paris , une demi heure de retard au départ, correspondance loupé a paris trois heure d'attente....oui bus ...mais non.Le pas cher est très cher..

      Supprimer
    3. Avec des impératifs d'horaire, je n'aurai même pas tenté l'expérience😉

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

C'est un véritable plaisir que de partager les aventures de ma tribu avec vous. Vos commentaires, vos partages sont mon adrénaline, mon énergie, ma motivation, alors si vous avez aimé le lire, ou regarder les photos, un p'ti clic ou un petit mot me feront toujours énormément plaisir.
Un GRAND merci, Chacha !