Roadtrip en Toscane au départ de Pise #étape1



En août 2015, nous sommes partis en roadtrip en Toscane. La Toscane, j'en rêvais depuis longtemps, très longtemps même. J'ai toujours aimé les photos de la Toscane avec ses collines, la brume et les cyprès. Tout à l’air si "parfaitement parfait".


Nous avons foulé pour la 1ére fois le sol italien en 2003 à Vintimille, ville célèbre pour son fameux marché où l'on trouve des copies de sacs de grande marque à des prix ... discount, dérisoire, dingue (et qui risque de finir à la poubelle si tu te fais choper par le douane). Mais c'est le village en arrière-plan qui me titille le plus les yeux, les façades de couleur ocre, les volets verts, cet entre aperçu me laisse sur ma faim. 

Décembre 2014, direction Milan pour un city break de fin d'année.  Après plusieurs jours de découverte, nous rentrons complétement sous le charme. Son duomo, sa gare à l'architecture exceptionnelle, une expérience qui aura fini de me convaincre d'organiser d’urgence un trip transalpin.


Notre roadtrip en Toscane ©Chacha Aventurière


Ce fût un vrai plaisir que d'organiser ce road trip avec l'aide de mon guide évasion emprunté à la bibliothéque, des recherches sur internet. Finalement, décision est prise d'aller de Pise à San Gimignano en passant par Volterra, puis Sienne. De Sienne à Florence, en passant par la Vallée du Chianti. De Florence à Forte Dei Marni, en découvrant Pistoia (vraiment par hasard), ainsi que la Vallée Del Latte et regretter de ne pas avoir plus de temps pour explorer Lucca.  Depuis Forte Dei Marni, plusieurs visites étaient au programme, dont Les 5 Terres. Mais un vilain insecte aura raison de mon super road trip, et c'est finalement une visite à l'hôpital qui clôturera nos vacances italiennes.  Avant d'arriver à cette anecdote ubuesque, je vous emmène sur les routes italiennes à la découverte d'une région merveilleuse ou l'authenticité, la nature et la culture ne forme qu'un.... alors ready ? C'est parti !





Pise, étape 1 
Bienvenue à Pise ©Chacha Aventurière

15 aout 2014 23h, nous venons d'atterir avec plus d'une heure de retard à l'aéroport international de Pise. Nous nous mettons immédiatement en quête de la navette qui nous conduira au parking des loueurs de voitures. Une jolie italienne nous accueille, sans même prendre la peine de lever la tête, elle me demande notre numéro de réservation. On aurait pu  rêver mieux comme accueille. Il est tard, et franchement, je n’ai pas envie de faire plus sa connaissance, mais un peu d’amabilité n’a jamais tué personne. Au passage, et toujours sans lever la tête, elle nous impute 80€ de frais pour le retard, claque les documents sur le comptoir, puis les clefs de notre carrosse. Le tout est expédié en moins de 15mm.  De là, nous sommes partis à la chasse de notre fringuant véhicule dans un parking à peine éclairé. Bien entendu, le dit carosse était tout au bout de l’immense rangée de voitures alignées en rond d’oignons.






Hôtel San Ranieri Pise ©Chacha Aventurière
Heureusement, notre hôtel est à moins de 15 mm de route. Notre GPS, (oui, on a investi  dans un GPS nomade, merci les écobons au passage) est programmé depuis la veille. La suite des événements se déroule sans le moindre problème. Minuit sonne, nous arrivons à l’hôtel San Ranieri. (Vous retrouverez toutes les infos à la fin de l’article dans le pavé infos pratiques…oui j’innove !) Il y a une forte odeur de viandes grillées qui nous enveloppe immédiatement, mais on ne pense qu’à aller se coucher. La tour de Pise est omniprésente dans le couloir, pas de doute, nous sommes bien arrivés à destination.  Nous sommes un peu surpris par la déco style année '70 de notre chambre, il y a un soupçon de futurisme aussi, le tout forme un mélange stupéfiant.



Notre chambre au San Ranieri avec la télé intégré au miroir ©Chacha Aventurière
Le lendemain, on se réveille un peu dans le cake, nous sommes ici pour 2 nuits, on observe la chambre, on reste dubitatif sur la déco. Direction la salle des petits déjeuners, on voit la vie en white, ultra white, on s’installe au jardin, nous sommes au paradis.
 

Le bonheur dans le jardin de l'hôtel San Ranieri Pise ©Chacha Aventurière
C’est en fin de matinée (ma tribu est en vacances, donc pas le genre à partir au chant du coq en vadrouille, take it easy) qu'on léve le camp direction Pise.  Il nous faudra très peu de temps pour arriver au centre-ville, et trouver une place de parking. Enfin, très peu de temps, le temps de nous perdre dans la campagne toscane, de vérifier qu’on a bien une voiture automatique, et de merdouiller avec les pédales, de quoi se faire une belle frayeur. (perdu ? oui. Le GPS ? Je l'ai oubli à l’hôtel, le 1er qui commente je le t…) Mon ministre des finances a horreur des dépenses "inutiles", donc payer le parking cela lui est inconcevable. C’est donc un peu à l'extérieur du centre de Pise que nous trouvons une place, et grand bien nous a pris. Nous longeons l'Arno, Pise se dévoile, on découvre des demeures à l'architecture extraordinaire, des places où se poser à l'ombre des fontaines.

Color of Pisa * Couleurs de Pise ©Chacha Aventurière

Color of Pisa * Couleurs de Pise ©Chacha Aventurière

Color of Pisa * Couleurs de Pise ©Chacha Aventurière

Color of Pisa * Couleurs de Pise ©Chacha Aventurière

Color of Pisa * Couleurs de Pise ©Chacha Aventurière

Color of Pisa * Couleurs de Pise ©Chacha Aventurière

Color of Pisa * Couleurs de Pise ©Chacha Aventurière

Color of Pisa * Couleurs de Pise ©Chacha Aventurière

Color of Pisa * Couleurs de Pise ©Chacha Aventurière
Je suis étonnée, il y a peu de monde.  ((Questionnement : T'es sûre de ta route ? Oui, oui (enfin, je pense))  Finalement, nous la voyons au loin, cette tour tant et tant de fois vue dans les livres (ou internet). Elle semble si petite, et pas si penchée finalement.  Plus on approche, plus il y a du monde, plus la tour est imposante.


Notre 1er vision de la Tour de Pise  ©Chacha Aventurière

Elle est là maintenant devant nous. Si belle, son marbre blanc est éclatant. Symbole de l’Italie, connue à travers le monde, nous sommes nombreux à la contempler ce jour-là. Elle est bien penchée, à la limite du rationnel.  Je rie nerveusement, je suis contente de partager cette découverte avec ma tribu. Je suis comme une gamine, trop trop contente de voir la tour de Pise en VRAI. Si j’osais, je dirais que je vie un rêve. Bien sûr, on se transforme en « touriste gaga ». On dégaine chacun notre tour notre smartphone, puis l’appareil photo pour immortaliser l'instant. Lolipopo fait mine de la soutenir. Son regard est agréable à observer, il pétille de joie. Ma tribu se pose, on prend notre temps pour observer chacune des particularités de l’architecture de ce magnifique édifice. Bien sûr on pourrait visiter le reste de la Piazza dei miracoli  . L’imposante cathédrale qui se trouve à proximité m’attire, le baptistère aussi mais la foule me saoule. Il fait de plus en plus chaud. Finalement, nous prenons la décision d’aller voir ailleurs.


Color of Pisa * Couleurs de Pise La Tour de Pise ©Chacha Aventurière

Color of Pisa * Couleurs de Pise La Tour de Pise ©Chacha Aventurière

Color of Pisa * Couleurs de Pise Piazza dei miracoli  ©Chacha Aventurière

Color of Pisa * Couleurs de Pise Piazza dei miracoli  ©Chacha Aventurière


Color of Pisa * Couleurs de Pise séquence émotion  ©Chacha Aventurière


Color of Pisa * Couleurs de Pise Piazza dei miracoli  ©Chacha Aventurière


Color of Pisa * Couleurs de Pise Piazza dei miracoli  ©Chacha Aventurière


Color of Pisa * Couleurs de Pise   ©Chacha Aventurière

On s'écarte, on laisse derrière nous la sublime tour de Pise. Un dernier regard avant que nous prenions conscience que nos estomacs commencent à crier famine. C'est à l'ombre des remparts que nous trouvons une pizzeria (la 1ere d'une longue série pour Lolipopo). On patientera en dégustant des antipastis. A l'arrivée des pizzas met tous nos sens en éveil. Elle est d'une simplicité hallucinante cette pizza, mais elle est divine délicieuse.
On passe en mode dolce vita, on prend notre temps, on est bien. Lolipopo décrète qu'il nous faut une vrai gelato pour finir ce festin. Nous partons donc en quête du dessert suprême. Il nous faudra peu de temps pour satisfaire notre gourmandise. C'est au bord de l'Arno que tout se joue.




Color of Pisa * Couleurs de Pise  ©Chacha Aventurière

Pas de doutes, ce road trip commence très bien. A notre retour à l'hôtel, la terrasse se fait accueillante, une chanteuse accompagnera notre diner. Cette première journée italienne est un régal.

Le lendemain nous prendrons la route vers l’intérieur des terres. Nous ne le savons pas encore, mais nous ne sommes pas au bout de nos surprises, et çà c’est génial.

A presto per una nuova scoperta,

Chacha


 



          I  N  F  O    P  R  A  T  I  Q  U  E




Adresse : Via Filippo Mazzei

Prix/nuit chambre triple, petit déjeuner inclus : 64€/nuit + 20€ le lit adulte supplémentaire = 84€/nuit

Parking gratuit



Pizzeria : Le Murra 

2 grandes pizza 19€, 1 grande bouteille d'eau 2€


Gelatao : La Bottega del Gelato 
Mon avis :  Glace excellente, prix raisonnable ... mais observer les serveuses, elles ne sont pas toutes très généreuses avec les doses. Parfois, il faut savoir passer son tour.

 

 



Commentaires

  1. Ca doit être super de voir la tour de pise en vrai, merci pour ces clichés, ça fait rêver !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'étais aussi énervée que ma fille de la voir en vrai. Vue le nombre de personnes qui y étaient en même temps que nous, elle fait rêver beaucoup de monde.

      Supprimer
  2. vivement la suite de vos aventures !! En tout cas cette première journée met l'eau à la bouche dans tout les sens du terme !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et moi qui connait la suite, je peux te dire que ce n'est qu'une mise en bouche cette 1ére journée.

      Supprimer
  3. ah ah un peu de suspense. C'est toujours agréable de trouver comme ça des gens à l'accueil d'un amabilité déconcertante !!
    aie aie le séjour à l'hopital à l'étranger c'est toujours ma hantise !!
    ha^te de lire la suite de ce roadtrip

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Nous ne sommes toujours pas remboursés alors que nous vons présenté notre carte de soin européenne.

      Supprimer
  4. J'avais beaucoup aimé Pise moi aussi, mais je sais que la suite sera encore plus belle, hâte de lire :-)

    RépondreSupprimer
  5. L'Hôtel a l'air pas mal, j'aime beaucoup la terrasse pour le petit déj' ! Travelingaddress :p

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Honnêtement, nous n'avons pas été déçus de la prestation.

      Supprimer
  6. je suis déjà en train de rêver... en mode programmation d'un voyage en Toscane l'été prochain pour la faire découvrir à mon chéri qui fêtera ses 50 ans. c'est un des ses projets alors, pourquoi pas l'y emmener. Je m'inspire de votre circuit pour découvrir les différents incontournables de la région, les bonnes adresses où dormir et manger.
    pour votre circuit, vous avez laissé faire le gps ou vous aviez déjà programmé votre itinéraire? c'est encore mon point d'interrogation. Je vois une carte avec différents points.
    pouvez vous m'éclairer sur la question ?
    Merci pour ces magnifiques photos et de nous faire découvrir vos aventures.
    zaza

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Zaza, dans un premier temps j'ai travaillé avec Google maps pour visualiser notre roadtrip, et ses différentes étapes en fonction des lieux que je voulais voir, et des hôtels. Une fois celui-ci organisé, nous avons programmé le GPS étapes par étapes dans l'ordre chronologique.
      Je prépare cela a la maison tranquillement, je coche éviter les autoroutes à section à payage, et en mode découverte. Cela laisse une opportde découvrir des petites routes et villages pleins de charme.

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

C'est un véritable plaisir que de partager les aventures de ma tribu avec vous. Vos commentaires, vos partages sont mon adrénaline, mon énergie, ma motivation, alors si vous avez aimé le lire, ou regarder les photos, un p'ti clic ou un petit mot me feront toujours énormément plaisir.
Un GRAND merci, Chacha !

Vous avez aimé au cours des 7 derniers jours

Top lecture sur le blog