Gand au printemps & son festival de food trucks





Samedi 7 juin 2016 9h00

Je profite de la quiétude de mon jardin, un café à la main, je regarde un avion dans le ciel, je me demande où il peut bien filer à cette vitesse. Est-ce que quelqu’un dans l’avion regarde aussi par le hublot, et se demande quelle ville il survole ?? (oui, c’est le genre de question que je me pose quand je suis en avion, et alors pas vous ?) Quand le chant d’un oiseau me ramène à mon jardin... hummm qu'est ce que suis bien …

Heito : Chacha, on fait quoi cette après-midi ?
      Moi : On irait pas à Gand ?
     Heito : Ouai pourquoi pas
     Lolipopo : Moi, j’viens pas avec vous je sors avec poussin (poussin est le surnom affectueux que nous avons donné au boyfriend de Lolipopo, c’est mignon, non ?)

Voilà comment Heito et moi, nous nous sommes retrouvés à Gand un samedi après-midi accompagnés d’un doux soleil printanier. Petite précision, Gand est à 30 mm de la maison (en réalité, rajouté 15 mm, le temps de trouver une place de parking). Cela faisait une éternité que nous n’étions plus allés à Gand. Pourquoi ? Je ne sais plus, je sais seulement que cela remonte à un moment déjà.

Les glycines parfument les rues de Gand au printemps ©Chacha Aventurière


La première chose qui me frappe, ceux sont les nombreuses glycines que l’on trouve accrochées aux façades. Elles sont toutes de la même couleur, un dégradé de mauve , elles parfument les rues et leur donnent un "je ne sais quoi", enfin si je kiffe ! Je suis en mode peace and love. Ici, les façades flamandes varient d’un rouge à l’autre, elles sont incroyablement belles.



Sur l’une d’elle, on trouve une enseigne en français, sur une autre une fantaisie de l’architecte, c’est un plaisir pour nos yeux.





Façade typiquement flamande Gand ©Chacha Aventurière


Les terrasses sont pleines. Chacun profite à sa manière du soleil. Il y a des touristes de toutes nationalités, on y croise des français, des russes, des italiens, des flamands…j’avoue  je suis complétement dépaysée, déconnectée, happy. Nos pas nous conduisent vers le canal, les étudiants se sont posés sur les rives aménagées, on rit, on s’amuse, on boit un verre, tout le monde profite de l’instant présent. Nous longeons les quais un long moment, puis prenons la direction de la grand place, on croise un marchand de cuberdons, je pense à Tania (bloggeuse en région parisienne pour qui cette gourmandise est synonyme de bonheur ultime).
Les places typiques Gand ©Chacha Aventurière

Le canal légendaire de Gand ©Chacha Aventurière
Profiter du soleil printanier à Gand ©Chacha Aventurière
Ici la team du #LUndifleuri trouverait son bonheur Gand ©Chacha Aventurière
Food truck festival Gand 2016 ©Chacha Aventurière
Lorsque nous atteignons enfin la grand place au pied de la cathédrale, nous constatons qu’il y a un festival de food trucks. Il y a de la musique, du monde, çà sent super bon, c’est finalement notre odorat qui prendra le relais pour nous guider.

En Belgique, et aussi dans le nord, il y a ce qu’on appelle le  « fritekot », « el’ barraque à frites». Vous vous souvenez tous de la scène culte dans Bienvenue chez les ch'tis où Philippe Abrams (alias Kad Merad) va déjeuner avec ces collègues chez Momo, et bien c’est çà un fritekot. Les « fritekot » sont les ancêtres des food trucks. Auparavant, il y en avait un peu partout, une ancienne caravane ou abri de jardin que l’on transformait . La différence avec les food trucks, c’est qu’elles n’étaient pas itinérantes. Il y a en de moins en moins maintenant. Les fritekots ont évolué suite à une législation de plus en plus exigeante (les raisons sanitaires y sont pour beaucoup). Il n’était pas rare de voir « maman » faire la queue avec son saladier pour aller chercher des frites  pour satisfaire sa tribu (pourquoi ? en version ch’ti cela donne … "ben çà sent pô el’gras at’baraque alors " rassurez-vous, on ne parle plus comme çà depuis 1899 dans le nord, mais l’image nous colle, allez savoir pourquoi, bon ok, il reste encore certains irréductibles). L’ambiance d’une baraque à frites est spéciale, on  y parle un langage codé. Un américain sauce hannibal,  un bicky sauce orange, un americanos, une fricadelle, la liste des spécialités régionales est aussi longue que le bras mais honnêtement j’avoue que je craque parfois pour une bonne frite, mayo, fricadelle coca, on frise l’hystérie chez les mangeurs de yaourts lights, on explose le compteur caloriques mais qu’est-ce que c’est bon !

Mais revenons à nos foods trucks à Gand. Les food trucks, c’est un autre monde. On parle de camions gastronomiques ambulants, de restaurants ambulants, de street foods. Il y en a de toutes les couleurs, pour tous les goûts, un véritable  festival. Certains proposent une cuisine 100% vegan, d’autres, une cuisine très épicée, on en trouve même un spécialisé en crevettes grises .
Color of Food truck festival Gand (GENT) ©Chacha Aventurière

Color of Food truck festival Gand (GENT) ©Chacha Aventurière
Avec Heito, on déambule entre les camions, y en a même un qui a transformé son vélo en barbecue ambulant, aucun ne manque d’imagination pour satisfaire les papilles en folie des badauds.
Quelle belle surprise !!! La musique nous pousse à nous installer, on profite, enjoy !
Color of Food truck festival Gand (GENT) ©Chacha Aventurière
Après avoir cédé à l’appel d’une douceur alcoolisé pas du tout local, le temps est venu de poursuivre notre balade, puis de rentrer tout doucement. Tiens Lolipopo a essayé de nous joindre à plusieurs reprises, elle a un truc à demander apparemment urgent ! C’est bizarre pour une fois, elle ne nous a pas enseveli sous une montagne de SMS…finalement c’est pour nous demander notre accord pour aller avec poussin manger au fritekot de notre ville.
Color of Food truck festival Gand (GENT) ©Chacha Aventurière
Prendre son temps, profiter de la beauté des lieux Gand (GENT) ©Chacha Aventurière

Prendre son temps, profiter de la beauté des lieux Gand (GENT) ©Chacha Aventurière

Prendre son temps, profiter de la beauté des lieux Gand (GENT) ©Chacha Aventurière
Depuis j’ai fait quelques recherches, et il s’avère que début mai en Belgique, a lieu chaque année un festival de food trucks, alors si vous ne savez pas quoi faire en mai 2017, sachez que nous on y sera, et si cela vous dit on fixe un rendez-vous dans le Parc Royal de Bruxelles pour se faire une bonne bouffe.

Je vous recommande vraiment d'aller faire un tour à Gand, cette ville est magnifaÏÏÏque, vraiment. Elle a su conserver tout son charme. Lors d'un passage en Belgique beaucoup iront visiter Brugge, sa grande soeur, qui je trouve, est surcôtée. De plus il exagére sur les prix, j'ai bloqué sur un moules/frites à 22€ qui ne le méritait pas du tout.

J'espére que vous avez aimé cette balade, si c'est le cas, je vous invite à la partager sur les réseaux sociaux, ou auprès de vos amis. Et si vous avez encore 2 minutes, un petit commentaire çà fait toujours plaiz'.

@+
Bizzz
Chacha



Commentaires

  1. nous, nous avons visité Gand par -11°C : le premier jour le plus froid de ma vie (après j'ai vécu dans le Lot et j'ai vécu bien pire)...mais malgré ça, j'en garde un bon souvenir...bien que j'aurais préféré la lumière printanière des tes photos :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je pense que le printemps 2016 n'aura duré qu'une seule journée, et c'était celle là ...

      Supprimer
  2. C'est absolument magnifique ! J'adore !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. A planifier d'urgence si tu n'es pas encore monté chez nous

      Supprimer
  3. Cette ville est toute jolie, ça donne envie d'aller s'y balader pour profiter du soleil.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui elle est géniale. De plus,le centre est totatement piétonnier c'est super agréable.

      Supprimer
  4. coucou, dès qu'on parle cuberdon, je suis là , tu as raison chacha!!
    Chouette article! c'est pas parce que tu m as cité, hein suis pas aussi égocentrique
    Blague mise à part, je suis allée à Bruges lors de mon we à Bruxelles en 2014/ Jamais on ne m avais parlé de Gand. Je n ai entendu parler de cette ville que cette année avec le salon des blogueurs.
    Et la ton article achève de me convaincre, un food tour je dis yessss!!!
    très belles photos, je m'y vois bien au printemps 2017 moi
    grâce à toi je sais où je serai hi hi
    merci pour cet article ensoleilé

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

C'est un véritable plaisir que de partager les aventures de ma tribu avec vous. Vos commentaires, vos partages sont mon adrénaline, mon énergie, ma motivation, alors si vous avez aimé le lire, ou regarder les photos, un p'ti clic ou un petit mot me feront toujours énormément plaisir.
Un GRAND merci, Chacha !