Accéder au contenu principal

Au nord de la 32éme #Jour2 à New York ... & the dream come true!





Mum y 'est quelle heure ??

6h ... pourquoi ??!!

Nan mais en vrai ...

A la maison, tu veux dire ?

Oui...

Midi.

Maman ... Je sais plus dormir depuis longtemps"

Le jetlag a fini d'avoir raison de notre sommeil. Heureusement que j'ai une réserve secrété de BN choco, celle-ci me permettra de faire patienter l'enfant et retarder notre mise en route. (...il faut reconnaitre qu’on n’était pas aidé par la télé, pas une seule chaîne francophone ...ceci dit voir sur petit écran son émission fétiche du moment en VO à son petit effet pour calmer l'impatience de la miss). Bien entendu tous nos trucs et astuces n'auront duré qu'un temps et à 8h pétante, nous voilà sur le trottoir de la 32éme prêt à découvrir big apple.


"J’ai faim" ...  (encore ! ...) Tiens regarde un Dunkin' Donuts. (Oh ça va, je me la joue, ouai et alors ...j'avoue que jusqu'à cet instant je ne connaissais pas du tout cette enseigne). En entrant dans cette minuscule boutique supermum (moi en l'occurrence) découvre qu'elle a de quoi satisfaire les fringales de Lolipopo à tout moment pour les 4 prochains jours. (Que Dieu bénisse l'Amérique ! en contrepartie secrètement je m'engage à fermer les yeux sur son alimentation aussi longtemps que nous serons ici). Dunkin' donuts c'est le royaume des donuts, il y en a de toutes les couleurs, avec ou sans paillettes, avec ou sans choco, glacer ou non de quoi en retirer énormément de plaisir (5mm dans la bouche, 10 ans sur les hanches).


Voilà l'enfant rassasié, c'est à notre tour. Les trucs colorés trop peu pour nous, on passe notre tour, et partons en quête d'un café, au pays du Starbucks nous devrions vite trouver cela (en réalité, il y en a un juste en face de notre hôtel, mais #jesuisunequiche est sortie de l'autre côté par la petite porte donc pas vue, nous ne le découvrirons que dans 2 jours).



Euuu, c'est çà Starbucks, une liste impressionnante de cafés tous hypercaloriques, un lieu sans âme (mouai ... un peu déçu les frenchies). Le petit dej' se fait made in US, un bagel et un café à emporter, nous voilà prêt à affronter 5th avenue.



Une chose m'interpelle, il y a peu de circulations, pas de sirènes hurlantes. Nous découvrons un New York différent de celui de notre arrivée. Je n'irai pas à dire que l'on attend le gazouillis des oiseaux, mais nous profitons d'une ville qui s'éveille et c'est très agréable.



5th Avenue
Tellement émerveillé qu'on ne s'aperçoit que l’on passe à côté de l'Empire State Building.

Nous remontons 5th avenue jusqu'aux lions de la New York Public Library. Le New York Public Library est édifice majestueux, magique, immense.  (Je vous en parlerai plus longuement un autre jour, sinon on n’est pas couché tant j'ai des choses à vous montrer en ce jour 2)



Quelques pas supplémentaires, et nous voici au cœur de Grand Centrale Terminale. New York est passé entre temps dans une phase un peu plus active, ici les gens se croisent sans fin, on dirait une fourmilière. Mais de la fourmilière de compet', entre marbre et dorure, un hall époustouflant, nous en prenons une nouvelle fois plein les mirettes. Sous Grand Centrale Terminale se trouve le métro, mais nous avons fait le choix de découvrir big apple on foot (plus sérieusement, j’avoue Bruce Willys et Stallone n'étant à New York à ce moment là, nous aurions été dans une mouise grave  en cas d'invasion de martiens en manquent de burger ... ok, la vérité ? J'ai la phobie des transports souterrains, voilà c’est dit.)


Nous reprenons notre périple, et poussons jusque St Patrick Old Cathédrale. Prenons le temps d’assister à la messe en cours. J'en profite pour me recueillir, et allumer un cierge à la mémoire de toutes les personnes qui nous manquent. Nous prendons le temps d’observer la vie, les gens, il y a ici beaucoup de monde, des dizaines de nationalités, chacun pratique à sa manière. Le mélange culturel est impressionnant.


En sortant nous sommes face à Rockefeller Center que nous longeons ainsi que Sotheby’s pour nous retrouver ...    
à   T  I  M  E     S  Q  U  A  R  E   !!!

Alors là c’est la fête, ce lieu est cultisme. On l’a vue tant de fois en poster, dans des films, en photos, en fond d’écran et là on y est en live quoi. Il n’y a pas de monde c’est génial (on y repassera plusieurs fois au cours de notre séjour à des moments différents, mais ce moment-là restera mon préféré surtout parce qu’il n’y a pas trop de monde). On y va de la photo souvenir pour les copines. Nos yeux ne savent pas où s’arrêter, cet endroit est dingue. (Encore une fois, je vous en parlerai plus en détail un autre jour)



Nos pas nous conduisent alors vers Centrale Park, entre joggeurs et carrosses pour touristes tirés par des chevaux en fin de vie (…quel triste spectacle…). Notre balade à travers Centrale Park prend des airs campagnards, nous sommes samedi, il y a beaucoup de monde allongé dans la pelouse, et nous voyons notre 1ère partie de bass ball. (Ouaiiiii comme à la télé, il y a des mecs avec des casquettes NY, des battes, et des grandes chaussettes jusqu’aux genoux, So delicious de regarder un jeu dont on n’a pas la moindre notions des règles…mais on s’en fou…on est à centrale park)

 



On quitte ce poumon vert, ce havre de paix, on retourne sur Time Square, on longe Broadway avenue … ma tribu jette l’éponge lorsque nous arrivons à notre hôtel.

Nous sommes dans le milieu de l’après-midi, nos pieds n’en peuvent plus. D’ailleurs, ils nous lancent un message clair …OUT OF ORDER … une pause nous fera le plus grand bien.

Pendant que notre taux de vitalité remonte un peu, je consulte mon Lonely planet qui me fait remarquer que nous sommes à proximité (à New York t’es proximité de tout, tant que tes batteries alcalines perso te donnent la force d’y aller) du Flatiron Building.

Sous prétexte de trouver de quoi nous sustenter pour le soir (et trouver un pot de Nutella … c’est une demande qui m’a été communiquée dans le milieu de l’après-midi … et du pain …) ma tribu repart à l’aventure.

Une nouvelle fois, la destination nous scie la nouille. On y trouve une placette, des tables des parasols d’un côté nos yeux émerveillés découvrent Flatiron Building, de l’autre l’Empire State Building, l’instant est jouissif. Il y a un petit parc le Madison Square Park ou se trouve un Shake Shake le roi des hamburgers, décision est prise d’y aller déjeuner le lendemain.



On se pose dans le parc à l’ombre d’arbres centenaires (je suppose), aux abords d’une fontaine, des écureuils viennent nous saluer. Je ne suis plus toute à fait certaine d’être à New York, on se laisse vivre.

Après avoir pris le temps d’apprécier cet instant, nous reprenons la direction de notre hôtel via la 5th avenue, dans une pharmacie (ouiiii une pharmacie) nous trouvons un petit pot de Nutella à 5$99, du pain (bon enfin un truc très élastique dont la liste des ingrédients fait apparaitre une liste impressionnante de pleins vitamines, ce pain ressemble à un pain de mie mais la ressemblance s'arrete là).

Nous croisons Jack 0.99$, le royaume du tout à moins de 1$, il y a de tout (la caverne d'alibaba) mais surtout des bouteilles d’eau. Quand je compare au prix payé au Walgreen la vieille ou à chacun de nos ravitaillements dans la journée, je déclare officiellement à ce moment là que nous n’achèterons plus que chez Jack.

Le matin, Lolipopo avait repéré une pizzeria pas très loin du Dunkin’ Donuts. On s’y arrête faire le plein de slide de pizza énorme. On se régale (à ce jour cela reste notre meilleur pizza pour Lolipopo et moi).




Les derniers mètres vers notre hôtel finissent pas nous achever. Lolipopo n’en peux plus, big apple (et ce fameux jetlag) a eu raison d’elle, (et de nous aussi, il faut le reconnaitre). Il ne faudra pas longtemps pour qu’elle s’endorme avec des images fantastiques en tête d’une journée mémorable.

Heito et moi suivons notre fille de très près, et le sommeil se fait rêveur sur cette 1ere vrai journée à New York.

Demain est un autre jour ... 


Si vous ne souhaitez rien manquer des suites de nos aventures New Yorkaises, je peux que vous conseillez de vous abonner à notre newsletter. D’autant que mon petit doigt me dit que le #jour3 est encore plus inoubliable, émouvant et grandiose.

On vous kiss

@+

 

Chacha

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Ainsi font font les champignons ...




Dans notre édition d’hier, une légère erreur technique nous a fait imprimer les noms de champignons vénéneux sous les photos des champignons comestibles, et vice versa. Nos lecteurs survivants auront rectifié d’eux-mêmes.
        Pierre  Desproges







Cet automne, j'ai eu l'agréable surprise de découvrir dans l'espace vert qui entoure mon lieu de travail, un anneau de sorciére (on peux dire aussi anneau de fée, ou de troll selon les croyances). 

Il était tellement beau, que je me suis mise à explorer les espaces verts tout autour de "ma" société en quête d'autres beautés de mère nature.

Franchement, je n'ai pas été déçue de mon périple dans le monde des champignons.





De pas en pas, de photos en photos sous le regard médusés de mes collègues, mon exploration m'a enchanté.

Il n'y a avait pas un anneau mais trois anneaux au total. Dont le dernier était fait d'un ensemble de champignons d'un brun foncé.







 Allons nous promener, voir ce qui se cache sous l…

Balade au jardin botanique de Funchal, le temps de mettre le temps sur pause ...

Comme pour chaque chose, il y a un temps pour tout. Si jusqu'à présent, je ne vous ai pas trop parlé de nos vacances à Madère c'est parce que les derniers rayons de soleil suffissaient à compenser le fait que l'été était bel et bien terminé. Mais maintenant que l'automne est bien installé, qu'il n'y a presque plus de fleurs au jardin, je sens qu'il est temps de partager cette incroyable balade au jardin botanique de Funchal sur l'île au printemps éternel, cela vous aidera à passer l'hiver.  

Le jardin botanique est situé à flanc de colline sur les hauteurs de Funchal, et heureusement pour moi à une altitude raisonnable que notre panda a bien voulu atteindre après que celle-ci y ait vécu ses plus fortes émotions mécaniques de sa jeune vie. 

J'ai immédiatement été sous le charme de Quinta do Bom Sucesso, un magnifique manoir surplombant la baie de funchal. Bâtie en 1881, ce manoir abrite aujourd'hui une collection d'animaux marins et d'o…

Silent sunday 17 👢💮🍵🎃

Bon dimanche 👢💮 🍵🎃